Vous, vos enfants … et Dieu

Eglise et homosexualité : et si on se réconciliait ?

 
 
Il n’est pas évident d’être catholique, chrétien ou simplement croyant, et homosexuel.le. Ni d’en parler.
Oui, c’est vrai, Dieu aime infiniment chaque personne telle qu’elle est, et l’orientation affective et sexuelle est une réalité humaine qui ne change rien à cet Amour inconditionnel. Mais en famille, au travail, en Eglise, c’est parfois plus compliqué…

Les Eglises cherchent aujourd’hui à mieux accueillir et accompagner les personnes concernées par l’homosexualité  qui le désirent : gays, lesbiennes, mais aussi leurs parents, leur conjoint.e, voire leurs ami.es, collègues. A Genève, il existe de belles propositions faites par l’Eglise protestante.

Du côté de l’Eglise catholique, des initiatives naissent et le service de pastorale des familles de Genève a appelé plusieurs personnes pour accompagner les demandes et attentes. Théologiens, prêtres, thérapeutes, accompagnateurs spirituels homosensibles peuvent être sollicités et recevoir les personnes qui souhaitent en parler, dans un climat de confiance et de respect, pour eux-mêmes ou pour leurs proches

Anne-Claire Rivollet, théologienne responsable de la pastorale des familles orientera chacun lors des premiers contacts.

L’Église fait sienne l’attitude du Seigneur Jésus qui, dans un amour sans limite,
 s’est offert pour chaque personne sans exceptions.
Avec les Père synodaux,  j’ai pris en considération la situation des familles
qui vivent l’expérience d’avoir en leur sein des personnes manifestant
une tendance homosexuelle, une expérience loin d’être facile
tant pour les parents que pour les enfants. 

C’est pourquoi, nous désirons d’abord et avant tout réaffirmer que chaque personne, indépendamment de sa tendance sexuelle,
doit être respectée dans sa dignité et accueillie avec respect,
 avec le soin d’éviter ‘‘toute marque de discrimination injuste »  
et particulièrement toute forme d’agression et de violence.
Il s’agit, au contraire, d’assurer un accompagnement respectueux des familles, afin que leurs membres qui manifestent une tendance homosexuelle puissent bénéficier de l’aide nécessaire pour comprendre 
et réaliser pleinement la volonté de Dieu dans leur vie.

Pape François dans Amoris Laetitia